Sérénissime

vnz

A Venise, il y a des nuées de pigeons effrontés,
Des gondoles noires cirées
De coussins rouge et or décorées,
Des palais joliment dentelés
Moultes mosaïques raffinées
Le caffé Florian
Et ses boudoirs rococo surannés
Des coupoles, des colonnes marbrées,
Les chevaux de Saint Marc
Vers les cieux
Vaillamment dressés,
Des dentelles de pierre
De gothique flamboyant inspirėes.
Des ponts
Des grands des petits des surélevés
Il ponte dei sospiri
Derniers cris
Des pauvres condamnés…
Deux Maures en bronze
Sulla Torre dell’orologio
Minutes et secondes
La cloche ont fait sonner.
Les deux Vénitiennes de Carpaccio
Tiepolo, Giorgione, le Tintoret, Véronèse
La Piazza di Canaletto
Il vaporetto per andare ai Giardini, bondé.
Cannaregio et il ghetto
Les mille et un puits trouvés.
Vert, gris, rouille, rose colorés.
Calle, sestiere, campo
Bellissime cose….
Magari……lo dice sempre  Maura Viola
Venezia, Venice, Venedig, Venise…
L’épopée d’une cité conquérante.
Venise la Sérénissime.

Véronique Pierrat

Laisser un message

Your email address will not be published.